h.I.A.t.u.s.

-A A +A
Du 26 Janv. 2021 au 05 Mars 2021

Barthélémy Antoine Loeff & Antoine Meissonnier

Ce qui disparait se transforme immédiatement en éternité

 

Lien vers la médiation en ligne - Podcast Puzzle :

https://anchor.fm/.../hIAtus--Barthlmy-Antoine-Loeff...

L’installation explore la disparition de la cryosphère et la question de l’optimisation climatique en interrogeant la capaticité des Algorithmes Génétiques à créer un iceberg symbolique capable de résister de plus longtemps à l’augmentation des températures du globe.

L’installation se présente sous la forme d’un laboratoire de prototypages d’icebergs : les prototypes icebergs générés par l’algorithme sont imprimés en glace et testés. Chaque génération testés améliore la génération suivante, de manière à s’approcher de l’iceberg qui fera consensus en mettant le plus de temps à fondre.

Evidemment, le postulat est absurde, ironique et poétique. Tout comme l’idée d’imaginer pouvoir « réparer » le climat en prolongeant artificiellement la vie des icebergs en faisant appel à une IA.

Barthélemy Antoine-Lœff est un plasticien dont les créations d’œuvres d’art optique et numériques, parfois interactives, souvent immersives, expriment des univers oniriques traversées par une relation contemplative et écologique de la nature et des éléments. L’artiste réalise des espaces de partage de son ressenti face aux « forces » du monde: onirisme, énergies, matières, technologies. Se refusant à se placer dans le champ du sublime kantien, il se positionne à l’endroit de l’émerveillement et l’engouement enfantin, comme pour revendiquer la part du rêve que nous développons enfant et qui reste à jamais notre « moteur désirant » tout au long de notre vie. Résolument axées sur des questions écologiques, ses recherches actuelles l’amène à questionner la rentabilité d’une réparation du climat, non sans ironie, de la disparition de la cryosphère et de son impact sur nos mode de vie, ainsi que du coût energétique de ses travaux exposés. (Nicolas Rosette, commissaire d’exposition)

Barthélemy Antoine-Loeff vit entre les glaces et Paris et travaille là ou le monde fond

Passionné d’arts numériques, Antoine Meissonnier crée des dispositifs interactifs et visuels hybridant spectacle vivant et nouvelles technologies. Tour à tour concepteur d’un dispositif d’augmentation de scénographie, créateur d’un prototype de jeu vidéo d’arcade, accessoiriste électronique, coréalisateur d’installations monumentales, scénographe créateur de costumes lumineux.

Bien que le travail d’Antoine soit très technique, il a a cœur de laisser transparaître une part de mystère et de rêve dans les dispositifs qu’il produit.

Antoine Meissonnier vit et travaille à Montreuil.

-A A +A

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public