Anamorphose, Singulière Perspective

-A A +A
Add to My Calendar
Du Jeudi 28 septembre 2017 - 18:00 au Vendredi 10 novembre 2017 - 18:00

Anamorphose, Singulière Perspective, donne à notre perception un nouvel élan visuel, libéré du rapport entre le concret et l’abstrait. La relation « physique-optique » se laisse emporter par la façon dont une image apparaît à notre conscience cherchant un point de vue réaliste. Fanette Guilloud et Olivier Ratsi nous proposent un travail sur l’anamorphose d’une grande intensité.
La perception touche notre intime, notre rapport au réel. Les deux artistes invités nous incitent à effectuer une gymnastique visuelle de notre acuité à voir, soulevant un questionnement de nos certitudes visuelles.  
Cette déformation réversible est toujours actuellement au centre de la réflexion sur le monde qui nous entoure. Illusion ou vérité, les œuvres nous questionnent sur une notion propre à chaque individu sur sa conception du réel.
C’est à travers notre regard que nous rendrons visibles ces anamorphoses. Chacune sera unique car chaque regard aura une définition singulière des œuvres présentées lors de cette exposition.
Nous vous proposons de dépasser la réalité suggérée et de vous approprier des visions différentes.
Tour de passe passe, magie, théorie mathématique, illusion d’optique… l’anamorphose nourrit et subjugue de par ses diversités de perspectives plus ou moins singulières.

Une co-production Puzzle – Centre Jacques Brel

 

Shape
OLIVIER RATSI
SALLE NOIRE

Le travail d'Olivier Ratsi pose la réalité objective, le temps, l’espace et la matière comme autant de notions d’information intangibles.
Se basant sur l’expérience de la réalité et de ses représentations ainsi que sur la perception de l’espace, il conçoit des œuvres qui amènent le spectateur à se questionner sur sa propre interprétation du réel.

Dans ses réalisations, Olivier Ratsi met en œuvre des dispositifs de déconstruction des repères spatio-
temporels qui reposent sur une technique de déformation de l’image issue des recherches relatives à la perspective, initiées par les artistes de la Renaissance italienne; l’anamorphose.

Opérant une cassure dans la réalité objective, ses créations ne se veulent pas tant un déclencheur d'émotions ou un moyen de perturber les sens qu'un catalyseur de points de vues, de références culturelles et psychologiques. Ainsi, le spectateur n'est nullement privé de sa capacité subjective de reconstruction/reconstitution de la réalité, et est invité à prendre position afin de vivre l'œuvre en fonction de son propre ressenti.

Olivier Ratsi (extrait)

 

Géométrie de l’Impossible,
FANETTE GUILLOUD
SALLE BLANCHE

Fanette Guilloud travaille principalement en associant la photographie à un travail d’installation. L’anamorphose sert un propos évoquant l’interaction avec l’espace et le temps, le dialogue entre créativité, perception et
ressenti ; une réflexion sur la place de l’humain dans cet espace. L’interprétation qu’il en fait et les choix qui en découlent. Le propos prime sur le medium, et est en mouvement constant.
 
La série Géométrie de l’Impossible est un travail produit en 2013 se situant entre installation, peinture et
photographie. Elle consiste à découvrir puis investir des lieux désaffectés et chargés de mémoire, dans lesquels sont peints à la bombe de grandes figures géométriques. Ces formes prennent sens à travers le seul et unique point de vue de l’appareil photographique, à la fois révélateur et trace. Dans cette série et les œuvres suivantes, ces figures impossibles, doubles mises en abîme sont elles-mêmes des paradoxes : jouant avec l’impossible, proprement inconcevables dans notre perception de l’espace, il faut s’affranchir du système euclidien pour y trouver un sens.
 
Fanette Guilloud (extrait)

L’artiste a spécialement repensé son oeuvre pour cette exposition. Elle sera recréée de toutes pièces à Puzzle par Fanette Guilloud.
 www.fanetteg.com

 

 

PROJECTION
Bending Space, Georges Rousse and the Durham Project
56 minutes, 2016, réalisé par Penelope Maunsell et Kenny Dalsheimer
Caverne (Médiathèque)

Ce documentaire capture le génie de l’artiste français Georges Rousse et suit l’artiste ainsi que deux cents bénévoles lors d’une résidence d’art public en septembre 2016 à Durham (Caroline du Nord, USA). Le film relate l’aventure de Georges Rousse à travers Durham (capitale du tabac impactée par les scandales du tabac et la fermeture de la plupart des manufactures), faisant ainsi revivre d’anciennes usines désertées à travers la réalisation d’œuvres.
Bending Space révèle le processus complexe de création des anamorphoses, signature de Georges Rousse.  La couleur et la forme deviennent finalement de magnifiques photographies en couleurs grand format exposées dans des galeries et musées du monde entier. Le film témoigne de l’énergie qui est déclenchée lorsqu’un photographe remarquable et une communauté épris d’art unissent leurs forces.

du jeudi 28 septembre au vendredi 10 novembre
En continue du mardi au samedi et les dimanches 1er octobre et 5 novembre
aux horaires d’ouvertures de la Médiathèque.

 

ATELIER - Samedi 28 octobre / 14h - 18h
Découvrir l’anamorphose au travers du mapping vidéo
Animé par Vincent Vicario, vidéaste
Cortex (Médiathèque)

9 participants maximum / tout public, à partir de 12 ans
entrée libre dans la limite des places disponibles, sur réservation (03 82 80 17 30)

L’atelier a pour objectif d’initier les participants au vidéo mapping, qui permet de vidéo-projeter du contenu visuel sur des surfaces non planes, sur des volumes, en l’adaptant par le biais d’un logiciel spécifique.
S’approchant dans son principe de l’anamorphose, cela est l’occasion de créer des jeux d’illusions
d’optiques en images et lumières, donnant sensation de mouvement à l’inanimé et reconstituant une image projetée sur un espace fragmenté.
www.vincentvicario.fr

 

Informations pratiques de l’exposition :
du jeudi 28 septembre au vendredi 10 novembre
du mardi au vendredi de 12h à 18h - les samedis et dimanches de 14h à 18h
entrée libre

 

Accessibilité : l’ensemble des espaces de Puzzle est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Visites commentées : les dimanches 1er octobre et 5 novembre (14h et 16h)
entrée libre, dans la limite des places disponibles sur réservation au 03 82 80 17 30

-A A +A
Add to My Calendar

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public